Dulce vida a Cochabamba

Déjà un mois dans notre nouveau chez nous, avec nos nouveaux amis dans notre nouvelle ville! Des petites photos s’imposent!

Après 5 mois de vadrouille, nos valises sont posées à Cochabamba! Nous avons emménagé dans une super colloc et avons commencé notre bénévolat chez Educar es fiesta. On découvre donc les joies de l’organisation bolivienne et la « ponctualité » dont ils font part! Trouver nos marques ne fut pas évident dès le départ.

Commençons par expliquer ce qu’est Educar es fiesta. L’organisation a pour but de promouvoir l’éducation des enfants à travers les arts (musique, cirque, théâtre, danse). Pour ce faire, elle est divisée en deux parties. Un premier volet s’occupe de maisons communautaires dans différents quartiers de Cochabamba où les enfants peuvent venir lorsqu’ils ne vont pas à l’école (car l’école ne se donne que le matin ou l’après-midi, faute de professeurs). Des activités artistiques sont organisées ainsi qu’un temps pour faire ses devoirs. D’un autre côté, l’organisation Educar es fiesta gère un chapiteau de cirque, El Tapeque, où s’organisent des activités culturelles. Celui-ci est mis temporairement en stand-by pour cause de rénovations depuis notre arrivée!

Nos débuts collaboratifs n’ont pas été faciles… On a d’abord construit une super terrasse! Ensuite, les plans n’étaient pas des plus clairs, beaucoup d’attentes afin d’avoir quelques choses à faire. On a enfin décidé de discuter pour pouvoir passer plus de temps dans les maisons. Choses faites : nous allons donc 4 jours sur 5 dans les maisons communautaires, à Taquina et Eucalyptus, où nous nous occupons d’un groupe d’enfants!

  • El Tapeque

Histoire de ne pas avoir une minute de libre, on s’est inscrit dans une école de musique pour approfondir nos connaissances. Edward passe son temps la guitare à la main, et moi, je replonge en enfance en passant la moitié du temps à l’école de musique! Que de plaisir, des nouvelles techniques et de nouvelles personnes avec qui s’entrainer!

Avec nos collocs, c’est la fête. Entre les restos et les petites bouffes, quelques jeux de dés et quelques jams, le mélange belge, argentin, bolivien et espagnol fonctionne plutôt bien!

Pour prendre un petit bol d’air frais, nous avons quitté la ville en direction de Tarata, un petit village colonial où la paix et la tranquillité sont les maîtres mots. Après s’être baladé dans les petites rues étroites, un apéro et une dégustation de la nourriture locale s’imposent! On a gouté un Chicharon (en effet, tout est bon dans le cochon) et le chorizo taratatien. Miam miam! Aussi, deux attractions touristiques caractérisent la ville. Cependant, on en a trouvé qu’une, le couvent franciscain. Ce « Convento » créé à l’époque de la colonisation espagnole se concentre autour d’un magnifique jardin et rappelle un peu l’histoire de l’arrivée du catholicisme en Bolivie!

  • Marché de Tarata

Plus qu’un mois et un nouveau pays s’ouvrira à nous, le Chili. Le départ promet des adieux déchirants, aussi bien dans l’organisation qu’avec la colloc!

5 Commentaires

  1. Au risque de me répéter, c’est toujours aussi gai de vous lire!
    Edward joue ma foi fort bien le papa pour la photo !!
    Et j’espère que vous êtes montés dans le bus JCVD !!
    Profitez bien de votre dernier mois là-bas!!
    Des énormes kissss

  2. Vandenschrick Annie et Jean-Pierre

    Merci, Justine et Edward, pour cette nouvelle édition de votre périple ! Cela a dû vous changer de vous adapter à l’âge de ces enfants et en même temps ils ont dû vous donner beaucoup de joie. Nous sommes aussi ravis de voir une ou deux photos où vous êtes à deux. Quel sourire, tu as, Justine et quelle mine! Saurez-vous revenir en Belgique ?
    Nous vous embrassons.

  3. Enfin,je prends le temps de lire vos news!super comme d’habitude!
    Superbes photos et environnement chaleureux!big bisous!

  4. Vandenschrick Annie et Jean-Pierre

    Je revois vos photos ! Que c’est gai de vous voir avec ces enfants !!! j’en suis ravie ! Continuez … c’est formidable ! Et vous avez l’air tellement heureux , vive Cochabamba !! Gros bisous pou vous deux !!
    Mamy.

  5. Vous me manquez!!!!! 🙂 Je suis tellement envieuse quand je lis vos histoires et admire vos photos!! Hâte de voir la suite 🙂 Enjoy <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *