Vacances familiales en Bolivie !

Le mois de Septembre rime souvent avec la fin des vacances. Pas pour nous. La smala De Brouwer est venue nous rendre visite pendant deux semaines où on s’est fait PLAISIR !

2 heures du matin, réveil nocturne et il ne faut pas tarder. Dans 30 minutes, le vol de Lima atterrit à l’aéroport de Santa Cruz et pas question de rater la famille ! Moins d’une heure plus tard, ce sont les retrouvailles surprises ! Et c’est parti pour deux semaines. On rallie l’hotel et nous nous endormons tous les 5, sourires au lèvres à l’idée de tout ce temps qui s’offre à nous.

Santa Cruz nous servira de tremplin, repos exige, et nous déambulerons dans la ville. Préambule à l’ambiance bolivienne. Justine et moi ayant déjà pu repérer les lieux, nous jouons les guides et nous plaisons à montrer notre quotidien. L’effervescence des marchés, la moiteur des bus ou encore le perpétuel marchandage.

Deux jours plus tard, nous quittons Santa Cruz pour Sucre. Magnifique ville à l’architecture coloniale, musée à ciel ouvert, Sucre a de quoi charmer au premier coup d’oeil. En revanche, les musées, magnifiques de l’extérieur sont parfois bien pauvres de l’intérieur. Quelques objets sans même un mot d’explication sont parfois un prétexte suffisant pour fonder un musée ! Qu’à cela ne tienne, nous passons donc moins de temps à l’intérieur et profitons des terrasses et de la gastronomie locale. Il va sans dire que je fus contraint de laisser temporairement mes convictions végétariennes au vestiaire !

Sucre nous laisse un sentiment de douceur tiède et de calme. C’est tout autre chose que nous trouverons dans la prochaine étape : Potosi. Dans le monde entier, Potosi rime avec l’argent. Il existe même une expression en espagnol qui lui fait allusion : vale un Potosi. Expression que l’on emploie pour désigner une transaction extrêmement fructueuse. En effet, cette ville, construite à côté d’une mine d’argent fut, à son époque, la plus grande et florissante de toutes les Amériques. Le cerro rico, la montagne où se trouve la mine, est un rappel incessant à ce lien vital qui unit le minerai et la ville. En parlant quelques minutes avec les habitants, il est vite fait de comprendre que seuls deux secteurs économiques maintiennent la ville à flot : la mine d’argent et le tourisme.

Nos activités seront donc naturellement tournées vers ce qui a attrait à la mine d’argent. Premièrement l’hotel des monnaies de Potosi. Superbe visite retraçant les différentes techniques de frappe de monnaie, de l’époque coloniale à nos jours. Le sujet peut paraitre assez « rémitant » à première vue je l’accorde ! Mais on est pris dedans dès les premières minutes.

  • Santa Cruz

Longue fut l’hésitation. Les mines de Potosi sont en effet sujet à controverses. Les conditions des mineures sont très dures et la visite n’est parait-il pas exempte d’un certain voyeurisme… Mais le passé et le destin de cette ville semblent tellement lié à ce Cerro Rico, que nous décidons d’aller y jeter un oeil. Et ce fut, sans aucun doute, une des grosses expériences de notre voyage. Les conditions de travail que nous avons pu observer sont tout simplement horribles. Les mineurs travaillent 12 heures d’affilée, sans manger ni boire, dans des galeries obscures, pleines de poussière où il faut constamment courber l’échine. Et le salaire ne compense nullement les conditions dantesques… Nous nous plongeons dans la mine, nous enfonçons quelques centaines de mètres et rencontrons quelques mineurs au travail. Les mineurs ne sont évidemment pas loquaces et nous nous sentons gênés d’être là à regarder travailler ces hommes, à briser la roche à coups de pioche et respirant la poussière à pleins poumons… C’est donc pensifs et bouleversés que nous quittons ensuite Potosi pour rejoindre notre prochaine étape : Uyuni.

Tout le monde a déjà pu voir une photo de l’impressionnant salar de Uyuni. Il est temps pour nous de savoir si la nature tient vraiment ses promesses et si Photoshop n’est pas caché derrière tout ca ! Force est de constater que non ! Sitôt embarqués dans la jeep qui sera la nôtre pendant 3 jours, Marco, notre guide, nous emmène voir le tant attendu salar. Impressionnante étendue de sel à perte de vue où nous nous en donnons à coeur joie pour les photos, péchons des cristaux de sel tels des inuits dans les sources souterraines. Nous passerons la nuit dans un hôtel de sel aux conditions rustiques. Ce qui inquiètera beaucoup ma Maman mais lui fera aussi de bons souvenirs à raconter en rentrant 🙂 Les jours suivants, nous continuons à nous en mettre plein les yeux, lagunes de toutes les couleurs, geysers au petit matin, bains thermaux, volcans, … 3 jours de jeep sous le signe de l’aventure qui nous auront fait passer par des paysages tous plus surprenants les uns que les autres. Des photos valent mieux qu’un (trop) long discours. Ce pourquoi je laisserai le slide ci dessous finir mon travail !

  • Laguna Colorada

Nous quittons ensuite Uyuni pour La Paz, qui nous accueille sous la neige ! Le lendemain, le soleil est déjà revenu et nous profitons de La Paz sans voiture et ça fait du bien !!! Nous explorons la capitale à pied et profitons des prix imbattables pour faire des petits achats d’artisanat 🙂 Le lendemain, c’est déjà reparti pour Copacabana et le lac Titicaca. Nous explorons l’Isla del Sol à pied et profitons des couchers de soleil sur le lac.

Ce sont déjà l’heure des adieux. Jamais facile. Le temps est passé tellement vite, et c’est bon signe !

Nous sommes pile poil à la moitié de notre voyage, reste 6 mois avant notre retour au Pays…

  • La Paz

4 Commentaires

  1. Waouw vraiment très beau!
    Super ce voyage avec la famille d’edward!
    Vous êtes tous beaux et souriants…heureux aussi et c est gai de voir cela!

  2. De toutes les routes parcourues, Celles que j’ai préférées sont celles qui m’ont conduite vers la découverte, m’ont remplit le cœur de lumière, de senteur et de bonheur.
    Qu’il en soit de même pour vous…
    Jean-Claude Doigni

  3. Claaaasse ta nouvelle doudoune! J’espère que la trutcha du ciosco 12 était tjs aussi bonne 🙂 Bisous à vous deux!

  4. Waw waw waw, encore de trop belles photos et un récit qui ne donne qu’envie de vous rejoindre !!
    Vous êtes trop beaux!
    Full bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *